Ateliers / Médiation

Les ateliers sont toujours donnés en étroite relation avec le travail artistique de la compagnie. Ils s’imprègnent directement des thématiques des créations, afin de toujours constituer un aller-retour entre donner des clés pédagogiques et artistiques aux pratiquants mais également renseigner la compagnie sur sa démarche de création.

La compagnie attache une importance particulière aux actions culturelles et privilégie une approche sensible. 

Pour se faire, elle s’appuie sur un pôle pédagogique, constitué de 2 à 4 intervenants selon les saisons, qui travaillent sur des contenus toujours en lien et en résonance avec la création afin que les participants / spectateurs puissent faire le lien entre ce qu’ils voient et ce qu’ils expérimentent. Les ateliers sont des moments privilégiés qui mettent en avant la relation au groupe et notre rapport au monde. Ils sont des espaces ouverts d’expression libre et joyeux.

Colorama!

1 semaine de résidence­­ immersive à l’école sur le thème des couleurs – du CP au CM2
Pendant une semaine, l’artiste transdisciplinaire Gaëlle Jeannard propose de faire battre l’école au rythme des couleurs, dans une symphonie bigarrée de formes et de projets. En complicité avec les enfants et enseignant·e·s de plusieurs classes, mais aussi possiblement avec le personnel de cantine, du périscolaire et de l’entretien, nous élaborerons un programme de recherche et de création…

Variation poétique autour du noir et du blanc

Autour du spectacle LUX

Autour de la thématique du noir et du blanc, nous nous essayons à l’écriture chorégraphique et poétique en nous appuyant sur le texte de Marie Nimier, ainsi que sur ceux d’auteurs contemporains tels que Thomas Vinau et Anne-James Chaton.

Atelier parents-enfants

Cet atelier est un moment unique où l’on prend le temps de découvrir, autrement, c’est à dire par le corps, son enfant ou son parent. L’écoute, l’attention sont privilégiés à travers des mises en situation ludiques et poétiques afin de permettre au corps de s’engager dans le mouvement en toute liberté. Mine de rien, la danse s’articule dans un cadre précis où l’imaginaire se découvre être un partenaire autant que le parent.

Danse dans la nature

Dans le cadre des résidences territoriales « Solastalgie », la compagnie La Vouivre crée un parcours une ballade, une déambulation artistique dans un cadre paysagé donné et s’appuie sur les ressources locales, intègre la participation de ses habitants.

Atelier Yoga

J’aimerais profiter de la présence de la cie dans le théâtre pour proposer une séance de Yoga Relaxation à l’ensemble de l’équipe administrative et technique …

Danse et poésie

Création participative

Projet à la croisée des pratiques chorégraphiques de la Vouivre et poétiques de Gaëlle Jeannard.
Dans le cadre d’une résidence immersive (plus ou moins longue de 3 à 6 jours) dans un lieu de vie (écoles, mjc, centre social, foyers…), Gaelle Jeannard déploie la relation singulière d’un tête-à-tête auprès de ses habitants et/ou usages …

La danse des couleurs

Autour du spectacle LUX

Menés par Gaëlle Jeannard (dramaturge), Gaïa Merigot et Emmanuelle Gouiard (danseuses), ces ateliers mêlent travail d’écriture et mouvement. Composés en lien et par rebonds, ils nous font jouer avec les temporalités et les contrastes, tout en s’appuyant sur certains motifs chorégraphiques de la pièce d’une part et sur le texte écrit par Marie Nimier.

Autour de nous

Projet participatif
La Vouivre centre son travail sur le déplacement dans l’espace, les gestes dansés du quotidien. Il s’agira pour les participants de sortir de leur axe.
Sur la base de consignes simples, les participants ne seront pas exécutants mais constructeurs et écrivains de formes en duos et en groupe.

Nos mots bleus

Projet connecté
Nos mots bleus est un projet écrit grâce à la participation de tous ceux qui nous ont rejoint virtuellement pendant le 1er confinement en avril 2020 : Une aventure poétique autour des mots bleus de Christophe qui tirait sa révérence au printemps. Un hommage sensible et fédérateur qui fait sens alors que nous étions si loin les uns des autres.

X